Appareil : NIKON
Modèle : E8800
Temps d'exposition : 10/421
Ouverture : f/5.0
Sensibilité : 50 ISO
Prise de vue : 21/06/2007 à 16:40
Ident : 124N_4977b
Appareil : NIKON
Modèle : E8800
Temps d'exposition : 10/484
Ouverture : f/4.5
Sensibilité : 50 ISO
Prise de vue : 21/06/2007 à 16:40
Ident : 124N_4975
Appareil : NIKON
Modèle : E8800
Temps d'exposition : 10/344
Ouverture : f/4.5
Sensibilité : 50 ISO
Prise de vue : 21/06/2007 à 16:40
Ident : 124N_4976
Appareil : NIKON
Modèle : E8800
Temps d'exposition : 10/421
Ouverture : f/5.0
Sensibilité : 50 ISO
Prise de vue : 21/06/2007 à 16:40
Ident : 124N_4977
Appareil : NIKON
Modèle : E8800
Temps d'exposition : 10/344
Ouverture : f/4.5
Sensibilité : 50 ISO
Prise de vue : 21/06/2007 à 16:40
Ident : 124N_4976b
Appareil : NIKON
Modèle : E8800
Temps d'exposition : 10/421
Ouverture : f/5.0
Sensibilité : 50 ISO
Prise de vue : 21/06/2007 à 16:40
Ident : 124N_4977
 alpina
Linné

Fiche détaillée de la plante


Alchémille des Alpes

Famille des 


Description

Plante herbacée vivace.
Feuilles basales palmatilobées, divisées jusqu'à la base de 5 ou 7 segments (= folioles) soyeusement argentés à la face inférieure.
Fleurs sans corolles, nombreuses, petites et verdâtres; les pédicelles sont plus courts que les fleurs.

Souche épaisse, brunâtre et ligneuse, émettant des stolons pouvant atteindre 10 cm, terminé par une rosette de feuille.
Tige dépassant de peu les feuilles basales, soyeuse ou pubescente.
Feuilles basales soyeuse et argentée dessous, brillantes et glabre dessus, limbes divisé en 5 ou 7 lobes lancéolés jusqu'à la base (ou presque); dentées au sommet feuilles radicales longuement pétiolées, les caulinaires brièvement pétiolées ou sessiles.
Fleurs nombreuses, petites, verdâtres, courtement pédicéllées, réunies en glomérules serrés.

Séparation possible de l'espèce en Alchemilla hoppeana qui a des feuilles à 7 ou 9 segments, plus ou moins soudés à la base et ses pédicelles sont plus long ou égaux aux fleurs (cas des photos ci-jointes).

Habitat

Pelouses rases, alpages et les forêts jeunes

Complément

Toute la plante est astringente, vulnéraire, hémostatique, et antidiarrhéique.

Photographies

Ouvrir fenêtre
imprimer - format Paysage

Caractéristiques

Evaluez la fiche

Floraison :

Juin à Août

Altitude :

1200 à 2600 m

Taille :

10 à 30 cm

Fréquence :

Assez commune

Protection :

Toxicité :

Randonnées pour découvrir cette plante

 Cirque du Morgon et Morgon

Distance : 8.30 km

Dénivelé : 620 m

 Cirque du Morgon par la fontaine d'Auberts

Distance : 7.50 km

Dénivelé : 58 m

 Tête de Clotinaille

Distance : 5.68 km

Dénivelé : 605 m

Mise à jour de la fiche N°4977

Date de création :

21/06/2007

Dernière mise à jour : 

08/04/2012

Dryas octopetala