Appareil : NIKON
Modèle : E8800
Temps d'exposition : 10/151
Ouverture : f/2.8
Sensibilité : 50 ISO
Prise de vue : 05/05/2007 à 15:38
Ident : 119N_3946b
Appareil : NIKON
Modèle : E8800
Temps d'exposition : 10/136
Ouverture : f/2.8
Sensibilité : 50 ISO
Prise de vue : 05/05/2007 à 15:38
Ident : 119N_3947
Appareil : NIKON
Modèle : E8800
Temps d'exposition : 10/290
Ouverture : f/3.6
Sensibilité : 50 ISO
Prise de vue : 05/05/2007 à 15:38
Ident : 119N_3948
Appareil : NIKON
Modèle : E8800
Temps d'exposition : 10/103
Ouverture : f/2.8
Sensibilité : 50 ISO
Prise de vue : 05/05/2007 à 15:38
Ident : 119N_3945
 aquifolium
Linné

Fiche détaillée de la plante


houx commun

houx

Famille des 


Description

Arbuste à croissance très lente, à port buissonneux. Son écorce est gris pâle et lisse.
Ses feuilles alternes, simples, ont un pétiole court et un limbe de 5 à 7 cm de long, coriace, de forme générale ovale, au bord ondulé et épineux, parfois lisse sur les individus âgés. D'un vert brillant foncé à leur face supérieure, plus pâles sur leur face inférieure, elles sont munies d'épines acérées. Certaines variétés ont le feuillage panaché de blanc. Ces feuilles persistent généralement trois ans.
C'est une espèce dioïque (avec des individus mâles et femelles séparés), on peut néanmoins trouver des individus monoïques. Les fleurs blanches, de petite taille (6 mm de diamètre environ), tétramères (4 pétales, 4 sépales, 4 étamines et ovaire à 4 stigmates) sont groupées en petites cymes apparaissant à l'aisselle des feuilles vers mai-juin. Les pétales sont soudés à la base (fleurs gamopétales). Les étamines alternent avec les pétales et sont soudées à la base de la corolle. Les fleurs femelles portent des staminodes, sortes d'étamines stériles, l'ovaire supère est formé par la réunion de 4 carpelles soudés et porte une stigmate sesile à 4 lobes. Les fleurs mâles portent seulement des étamines. Les pieds femelles ont besoin d'au moins un pied mâle dans les environs pour fructifier.

Habitat

Forêt, bois, houssaie

Complément

Les feuilles sont diurétiques et laxatives. Elles sont utilisées dans le traitement des fièvres, des jaunisses et des rhumatismes.
La consommation des fruits risque d'entraîner des vomissements et des troubles digestifs.

Grâce à ses fruits persistants durant l'hiver, le houx est une espèce précieuse pour certaines espèces d'oiseaux qui s'en nourrissent, comme les merles et les grives.

Photographies

Ouvrir fenêtre
imprimer - format Paysage

Caractéristiques

Evaluez la fiche

Floraison :

Mai à Juin

Altitude :

Inf. à 2000 m

Taille :

4 à 6 mètres

Fréquence :

Commun

Protection :

Cueillette réglementée

Toxicité :

Toxique

Randonnées pour découvrir cette plante

Mise à jour de la fiche N°3946

Date de création :

06/05/2007

Dernière mise à jour : 

05/04/2012

Dryas octopetala