Mouron rouge

Anagallis arvensis

Linné

Primulacées

Caractéristiques

Couleur Rose Orange Bleu
Taille 10 à 30 cm
Altitude Inf. à 1800 m
Floraison Mai à Octobre
Fréquence Commun
Toxicité Toxique Protection Médicinale Oui

Description

Plante annuelle à tige couchée ou ascendante, non radicante, très rameuse, quadrangulaire.
Feuilles opposées, sessiles, à limbe ovale ou ovale-lancéolé, aigu ou obtus, ponctué de noir à la face inférieure.
Inflorescence en racème simple, feuillé ; fleurs à l’extrémité de longs pédoncules grêles, axillaires et opposés, égalant ou dépassant peu les feuilles bractéales ; calice gamosépale à 5 divisions lancéolées et acuminées, à marges membraneuses ; corolle rotacée, large de 4 à 7 mm, rouge orangé, parfois bleue, à 5 lobes finement ciliés, souvent légèrement dentés au sommet.
Fruit : pyxide globuleuse égalant le calice.

Le mouron rouge n'appartient pas à la même famille que le mouron des oiseaux (Stellaria media, qui est une Caryophyllacée). Seule une similitude dans le port de la plante et la forme des feuilles rapproche ces deux espèces.

Habitat

Cultures, jardins

Complément

Propriétés diurétiques et stimule la transpiration.
Parties utilisées : Les fleurs, les tiges et les feuilles.

Renferme plusieurs toxines qui ont déjà empoisonné du bétail ainsi qu'un irritant qui se trouve dans les poils de la plante et qui peuvent provoquer des allergies chez les humains.

Randonnées pour observer cette plante

Laissez-nous un message...

Comment avez-vous découvert ce site ?

Vous pouvez agrandir la fenêtre