Grande Chélidoine

Chelidonium majus

Linné

Papaveracées

Caractéristiques

Couleur Jaune
Taille 30 à 50 cm
Altitude <= 1500 m
Floraison Avril à Septembre
Fréquence Courant
Toxicité Toxique Protection Médicinale Oui

Description

Plante vivace, à suc jaune et à odeur vireuse. La tige est dressée et ramifiée. Elle est cylindrique, poilue par endroits et les blessures laissent échapper un latex jaune à orange.

Les feuilles inférieures sont pétiolées, celles du sommet sont sessiles. Elles sont molles, imparipennées et crénelées (parfois dentées), de couleur un peu glauque (surtout en dessous). Les fleurs poussent en ombelle à l'extrémité de longs pédoncules. Elles ont environ 2 cm de diamètre, elles comportent 2 sépales verts caducs, quatre pétales jaunes, et de nombreuses étamines de la même couleur que les pétales. Après fécondation l'ovaire se transforme en capsule linéaire qui peut atteindre 5 cm de long et qui ressemble beaucoup à une gousse. Les graines sont noires, réniformes et ont jusqu'à 15 mm de long.

Habitat

Bord des chemins, dans les décombres, le long des murs

Complément

Le suc de la tige de la chélidoine a la réputation de faire disparaître les verrues et les cors.
Propriétés sédative, antispasmodique, analgésique et dépurative. On l'utilise pour soigner les bronchites, la coqueluche et l'asthme. En application, la plante apaise les affections cutanées comme l'eczéma.
Parties utilisées : Feuilles, fleurs, tiges et racines ; latex.

Randonnées pour observer cette plante

Laissez-nous un message...

Comment avez-vous découvert ce site ?

Vous pouvez agrandir la fenêtre