Tussilage

Tussilago farfara

Linné

Astéracées

Caractéristiques

Couleur Jaune
Taille 20 à 30 cm
Altitude <= 2600 m
Floraison Février à Avril
Fréquence Commun
Toxicité Protection Médicinale Oui

Description

Plante rampante vivace. Les fleurs apparaissent au printemps (février-mars) avant les feuilles, solitaires sur des hampes aux écailles pourprées.
Les feuilles sont toutes basales, arrondies, montrant un feutrage blanc à la face inférieure. Elles apparaissent après la floraison, et feuilles et fleurs ne sont pas présentes en même temps. Les fruits sont des akènes munis d'une aigrette comme les pissenlits et de nombreuses autres composées.

La cendre des feuilles séchées et brulées était employée comme succédané du sel. Les feuilles, cuites longuement, font un bon légume.
La plante est déconseillée pendant la grossesse, l'allaitement et ne convient ni aux enfants de moins de 6 ans ni en cas de maladie du foie. Le tussilage a des propriétés émollientes et expectorantes ; on l'emploie contre la bronchite et la toux en général mais aussi pour la guérison des plaies. On peut en faire un sirop calmant et expectorant et même des cigarettes contre l'asthme ! Attention, le tussilage renferme des alcaloïdes pyrrolizidiniques, toxiques pour le foie, mais détruits par l'ébullition.

Habitat

Bords des routes, prairies.

Complément

Le tussilage est un béchique, un adoucissant, un émollient, un anti-tussif et un expectorant. Ce sont surtout les fleurs qui sont employées en infusion ou en sirop.
Les capitules floraux sont comestibles crus ou cuits. Les feuilles sont également comestibles. Très jeunes, elles peuvent se consommer crues, en particulier leur pétiole qui est juteux. Rapidement, les feuilles deviennent caoutchouteuses et seront meilleures cuites, particulièrement en beignet.
Le tussilage est un succédané passable du tabac.

Laissez-nous un message...

Comment avez-vous découvert ce site ?

Vous pouvez agrandir la fenêtre