Pointe des Cerces

La plus belle randonnée des Hautes-Alpes, avec un panorama exceptionnel sur le Galibier, la vallée de la Haute Clarée, le mont Thabor et les Ecrins. Randonnée difficile par sa longueur et le côté haute montagne du tronçon final.

Caractéristiques

Type Aller-Retour
Altitude maxi 3097m
Altitude mini 2030m
Dénivelé 1067m
Dénivelé positif 1436m
Durée 7h45
Temps aller 4h00
Temps retour 3h45
Difficulté Très difficile
Distance 19.50km

Embrun --> Guillestre --> Briançon --> D201 --> Direction Montgenèvre --> D994g --> Névache --> D301t --> 9,5km plus loin, terminus de la route, après le refuge Laval. Garer votre véhicule au parking. En période estivale, il est souvent difficile de trouver une place de parking au fond de la vallée...

Prendre la direction du refuge de la Drayères et restant sur la rive droite de la Clarée (ne pas franchir le pont). Avant refuge, franchir le pont (Pont de Pierre) et poursuivre la randonnée sur la piste qui monte et longe le refuge. Un peu plus loin, elle se tranforme en sentier bien balisé de marques Rouge et Blanc. Franchir à deux ou trois reprises des torrents/ravines peu profonds. Traverser une zone humide plane sur des dalles plates (ancienne voie romaine). Continuer de l'autre côté le sentier dans les rochers. Passer à droite du lac de la Clarée et monter jusqu'à atteindre le Seuil des Rochilles. Prendre tout droit, sur la droite des lacs Rond et du Grand Ban (toujours sur la voie romaine). Un sentier passe entre les deux lacs et mène au col des Cerces. Au col, un panneau indique la direction du lac des Cerces et celle, vers la gauche, de la pointe des Cerces. Suivez cette direction à travers le gazon, sans trace bien nette au départ. Après quelques dizaines de mètres, vous rejoignez un sentier bien marqué. L'ascension est facile au début. Vous surplombez le lac des Cerces. Puis le terrain change d'aspect, plus rocailleux et plus raide. Vous traversez ensuite un couloir. L'autre versant est raide et délicat lorsqu'il est gelé. Pas de névé en vue, juste quelques petites plaques de neige bien gelées en cette fin septembre. Continuez sur la trace en lacet jusqu'au sommet où les deux croix vous attendent.

Retour par l'itinéraire de montée.

Panneaux jusqu'au col des Cerces, puis rien.

Piste, puis sentier bien marqué et enfin sentier de haute montagne.

Vue imprenable sur les sommets du mont Galibier.

Point Action Commentaire Lat. Long.
Prendre la direction du refuge de la Drayères et restant sur la rive droite de la Clarée (ne pas franchir le pont). Poursuivre sans quitter la piste jusqu'au refuge. 45.060372 6.524836
Avant refuge, franchir le pont (Pont de Pierre) et poursuivre la randonnée sur la piste qui monte et longe le refuge. 45.080376 6.510052
Franchir à deux ou trois reprises des torrents/ravines peu profonds. Traverser une zone humide plane sur des dalles plates (ancienne voie romaine). Continuer de l'autre côté le sentier dans les rochers. 45.086390 6.488980
Passer à droite du lac de la Clarée et monter jusqu'à atteindre le Seuil des Rochilles. 45.084351 6.487358
Prendre tout droit, sur la droite des lacs Rond et du Grand Ban (toujours sur la voie romaine). 45.086563 6.482680
Après le lac Rond (premier lac), tourner à gauche et suivre, entre les deux lacs, le sentier en direction du col des Cerces. 45.086787 6.477461
Au col des Cerces, un panneau indique la direction du lac des Cerces et celle, vers la gauche, de la pointe des Cerces. Suivez cette direction à travers le gazon, sans trace bien nette au départ. 45.080095 6.476679
Le terrain change d'aspect, plus rocailleux et plus raide. Vous traversez ensuite un couloir. L'autre versant est raide et délicat lorsqu'il est gelé. Pas de névé en vue, juste quelques petites plaques de neige. 45.071036 6.485129
Continuez sur la trace en lacet jusqu'au sommet où les deux croix vous attendent. 45.065550 6.489034

Pensez toujours à vérifier la météo,
la veille et avant votre départ

Laissez-nous un message...

Comment avez-vous découvert ce site ?

Vous pouvez agrandir la fenêtre